Trail des collines Aspremontoises, 1/08/09

Aspremont---trails---1er-Ao-t-2009_5571

Comment gagner une coupe en 6 leçons:

– se coucher tard/se lever tôt

– prendre un petit déjeuner pas du tout diététique, pain frais et beurre

– aller faire les soldes

– se nourrir à midi d’une glace calisson/speculoos chez Fenocchio

– décider à 15h de faire le trail des collines Aspremontoises qui a lieu à 17h

– le moins important, c’est un détail: choisir une course où il n’y a que 4 ou 5 coureuses dans votre catégorie, 3 étant l’idéal.

Départ de la mairie d’Aspremont à 17 h pour quelques coureurs et encore moins de coureuses, avec un parcours marche de 15 km et deux trails de 15 et 20 km. On a choisi le 15 quand même faut pas exagérer.

Pour avoir couru souvent là-bas au printemps je sais que la première côte est une tuerie, et je laisse tout le monde partir devant, je dois être l’avant dernière!!! Le petite cheval blanc, toujours fidèle au poste, nous fait coucou. Il fait vraiment TRES chaud, et les premiers sentiers sont très éprouvants, notamment les passages en fond de vallons, où on a l’impression d’être dans un four. L’avantage est que le parcours est bien vallonné, montées et descentes se succèdent. Arrivée sur la piste, je commence à remonter quelques personnes, une ou deux filles mais aussi et surtout des hommes…fatigués et transpirants.

Je vais rechercher un coureur qui s’est trompé dans un embranchement et qui n’entend pas mes cris … parce qu’il a son iPod sur la tête. Ha ha. Chuis sympa quand même.

Une fois passée à l’ombre, ça va BEAUCOUP mieux, et la deuxième partie du parcours, sur le GR5 en balcon est magique, on peut vraiment courir, et il y a beaucoup moins de pierres que de l’autre côté.

Juste avant l’arrivée, je descend à la hauteur d’un monsieur qui languis d’arriver, je m’arrête à sa hauteur et lui dit juste « allez on y va ». Et là il se met à sprinter, donc je sprinte aussi non mais! Il rigole comme une baleine, me dépasse sous les huées (je me demande bien pourquoi, le trail est un jeu alors!), et se trompe de porte à l’arrivée. Nananère je lui repasse devant et lui tire la langue en rigolant. Je reçois un pot de fleur en plus du T-shirt.

Un peu plus tard, douche dans la fontaine, bière en terrasse, et on va voir les résultats. Arrrrgggg!!!! Ils m’ont oubliée, je vais les voir avec un air penaud, et heureusement grâce à l’aventure du sprint, ils se rappellent de moi! Puis, remise des coupes (grosse surprise en entendant mon nom pour la troisième V1, mais je ne sais même pas s’il y en avait une 4ème…), puis buffet et bal pour décrasser les jambes, tout ça pour 10 euros, pas mal pour une course improvisée!

Deux leçons tirées de cette journée: 1°) faire des trails très courts pour s’amuser, le côté jeu y étant beaucoup plus présent car on est moins fatigué forcément (et le lendemain, on peut recommencer).  2°) prendre sur soi et laisser partir les autres devant, ne pas s’inquiéter, on en retrouve pas mal à mi-parcours.

Mon chéri est aussi très content, il s’est vengé de la Bonette et arrive 10 min avant moi! (alors qu’il avait nagé et couru 10 bornes le matin, ne cherchons pas à comprendre…)

Aspremont---trails---1er-Ao-t-2009_5548-1

Un grand merci à Gillou pour les photos (sur tous les fronts)

Publicités

10 réponses à “Trail des collines Aspremontoises, 1/08/09

  1. bon je vais penser aux glaces pour le marathon…bravo à Lau car les perfs du Zébre ça va un moment… signé Patrick qui va se faire engueuler d’utiliser l’adresse de Doms

  2. Patrick Mottard

    super j’ai mon adresse bon je vais faire un trail en Albanie..;

  3. lezebretoutcourt

    et oui… chez nous il faut un certificat médical pour les courses, là-bas une carte grise! :)))

  4. J’en ai le bec tout cloué !

  5. Ne cherche pas à comprendre : Lau est très fort, point barre !

  6. Bonjour,
    c’est moi l’homme fatigué et transpirant !! (short bleu et marcel bleu clair )
    j’ai fini en 2h13 !!!
    c’est mon 1er Trail, à 45 ans …c’etait terrible , horrible, chaud, mais quelle expérience ! et quelle ambiance !!( participants, organisation, esprit , humour du parcours fléché..)
    Je suis hyper content d’avoir pu terminer, à mon rythme, une epreuve à laquelle je n’etais absolument préparé ( voir des athlétes sprinter dans des chemins escarpés, vraiment , il faut le vivre pour se rendre compte de ce que c’est )
    Ne connaissant pas le parcours,à un moment isolé de la montée, je pensait réellement finir en larmes tellement c’etait pénible.Heureusement que des participant(es) etai(e)nt là pour me soutenir dans ces montées interminables !

    c’était un tres tres grand moment cette epreuve .
    Surtout le mec qui fonçait dans le ravin avec son I-pod !!!
    Vous étiez vêtue du T-shirt jaune et du short noir ?
    comment avez-vous fait pour obtenir des clichés ? pour moi , c’etait un evenement inoubliable .
    Et je ne parle pas du sprint final sur le bitume !
    jamais de ma vie je n’avais sprinté si fort ! c’était génial…la récompense!
    Peut-être à bientôt sur une autre epreuve !

    Bien à vous

    JL DYBAL

  7. lezebretoutcourt

    Bonjour Jean-Luc,

    oui c’était bien moi en jaune et noir! Je me souviens de vous. Je ne sais pas si vous êtes du coin mais il y en a beaucoup dans la région et franchement je vous les conseille si vous aimez cette ambiance et le fait de courir dans les sentiers. Je reconnais que celui-ci était placé sous le signe de la canicule, notamment dans la première partie du parcours. Je me suis sentie mieux dans la deuxième!!
    C’était un peu la même chose à la corrida de Valbonne samedi où j’ai encore plus souffert de la chaleur et pourtant c’était sur route! (j’ai deux CR de retard à rentrer, misère…)
    A bientôt j’espère!

    PS: vous n’étiez pas le seul monsieur transpirant en tous cas! 🙂

  8. lezebretoutcourt

    J’ai oublié! Les photos sont sur le blog de Gillou, ici:
    http://www.gillou.biz/album-1433644.html

    D’une manière générale, c’est simple, les photos sont toujours sur le blog de Gillou, je ne sais pas comment il fait! Cette fois-là, il avait couru ailleurs le matin et il est venu à Aspremont rien que pour faire des photos!

  9. et la suite…quel feignant ce zèbre!

  10. Hello,

    Récit bien sympa !
    Pour info, la date de l’édition 2010 est le 21 mars !
    Retrouvez-nous sur http://www.trailcollines.com

    Sportivement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s